All Posts

09/10/2017 Les 3 avantages du crédit immobilier en franc Suisse ?

Les taux d'intérêts des crédits immobiliers, et particulièrement ceux en franc suisse, sont historiquement bas. Malgré une légère baisse de la monnaie helvétique par rapport à l’euro, emprunter en devise demeure une bonne solution pour les frontaliers et les non résidents souhaitant acquérir une résidence secondaire en France.  Nous allons voir à travers cet article les 3 principales raisons qui pourront vous orienter vers le choix d’un prêt en franc suisse pour votre acquisition en France :

Economie grâce au prêt en franc suisse.jpeg

Raison #1   Avoir une mensualité dans la devise de ses revenus

En contractant un prêt en franc suisse, le travailleur frontalier s’assure de payer sa mensualité de prêt dans la même monnaie que ses revenus. N’étant donc pas confronté à un opération de change pour payer son logement, l’emprunteur gagne en sécurité au quotidien. Les banques de la zone frontalière proposant uniquement des prêts à taux fixe, c’est solution permet de garantir une mensualité identique pendant toute la durée du crédit. Le remboursement du crédit de son logement étant le poste fixe le plus important du budget de la famille, avoir la garantie de sa stabilité, est un gage de sérénité pour le frontalier.

 

 

Raison #2   Bénéficier de meilleurs conditions de taux

C’est en grande partie la raison de son succès auprès des frontaliers : le prêt en franc suisse coûte moins cher qu’un crédit en euro ! Et cela dure depuis plusieurs décennie. Pourquoi ? Il faut comprendre que lorsque la banque accorde un crédit immobilier à son client, elle emprunte elle même l’argent sur les marchés ou règne la loi de l’offre et de la demande. Les investisseurs payent le franc suisse moins cher car il présente peu de risque, c’est une valeur refuge. A contrario, la zone euro représentant plus de risque ( économique, politique, structurel etc…), elle doit vendre son euro plus cher pour trouver des investisseurs. Résultat, sur les marchés ( ce n’est pas les taux proposés par les banques), le taux du CHF à 30 ans est à 0,45% contre 1,872% pour l’euro sur la même durée. L’écart est en général moins important sur des durées plus courtes. Et pour les emprunteurs, la différence est de l’ordre d’1 point (1%) mais varie selon les durées. Pour un financement de 250’000 € sur 25 ans, cela représente un écart de plus de 35’000 € sur la durée du prêt. A noter que pour bénéficier d’un crédit immobilier en CHF, la grande majorité des établissements de la place demande, en plus des frais , un apport de 10% du prix d’achat du logement.

 

 

Raison #3   Obtenir une plus grande capacité d'emprunt

Le taux d’intérêt étant plus bas, mécaniquement cela augmente la capacité d’achat des emprunteurs. En payant moins d’intérêt, pour un emprunt initial identique, la mensualité du prêt est en franc suisse sera automatiquement plus basse. Dit autrement : à mensualités identiques, vous pourrez obtenir un crédit plus important, la part de remboursement du capital sera plus importante.

Exemple : pour une personne ayant un revenu de 6'000 € par mois. En empruntant sur 25 ans, en € sa capacité d'emprunt maximal sera de 508'000 € avec une mensualité de 2'071 €. Alors qu'en empruntant en CHF sur la même durée, la capacité d'emprunt du client sera de 548'000 € avec une mensualité de 2'381 CHF. Une différence de 40'000 € qui s'explique par la différence de taux entre les prêts € et les prêts CHF.

Il ne faut toutefois pas négliger le fait qu’emprunter en devise peut représenter un risque pour l'emprunteur frontalier, en cas de perte d’emploi ou de revente anticipée de son bien, il peut se retrouver en difficulté en raison du change. Pour les comprendre, je vous propose une vidéo explicative.

 

 

Le risque de change, c'est quoi ? 


 

 

Faire le choix d'un prêt en devise pour un frontalier est demeure une bonne solution, surtout dans le cadre d'une stratégie de détention du logement sur le long terme.

 

Pour en savoir plus, nous mettons à votre disposition le guide du crédit immobilier pour les frontaliers.

N'hésitez pas à le télécharger.

 

Recevez le guide du credit pour les frontaliers

 

 

 

 

 

 

 

 

Christophe Chevassus
à propos de l'auteur | Christophe Chevassus
Ex-banquier, devenu courtier en crédit et passionné par l'évolution de la relation client dans un environnement de plus en plus digital.

Simulez votre achat

Faites votre simulation de prêt immobilier 100% en ligne

simuler votre achat

 

Nos Videos

Comment le banquier analyse votre dossier de crédit immobilier

https://www.youtube.com/watch?v=atRIW1to09U&feature=youtu.be 

Comment se garantir le meilleur taux de change ?

 

La solution vente à terme Change-privé

 

Depuis l'abandon du cours plancher l'euro n'avait jamais été aussi fort.

Le franc suisse repasse la barre des 1.15

A lire également

Taux de change, immobilier : qu’est-ce qui attend les frontaliers en 2019 ?

    Après 2 semaines consacrées à célébrer Noël et le réveillon du 31, nous voici de retour pour une nouvelle année que nous vous souhaitons heureuse ...

Lire la suite

L’euro va-t-il repasser sous 1,13 ?

Entre les inquiétudes autour du budget italien, un Brexit dont l’issue se rapproche sans compromis et c’est maintenant un des poids lourd qui chancell...

Lire la suite

L’Italie secoue l’euro

  Depuis quelques jours, l’évolution du cours euro/chf ressemble à une montagne russe dont le principal facteur d’influence est l’Italie. Après avoir ...

Lire la suite

Un nouveau service de change pour les frontaliers

8 ans après son lancement, Mon-taux.com propose une solution de change pour les frontaliers : change-privé.com. Je vous propose de découvrir cette nou...

Lire la suite

Combien économisez-vous en renégociant votre crédit?